Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Langues et nationalismes -unes série de conférences qui a abouti à la Déclaration linguistique commune

Langues et nationalismes -unes série de conférences qui a abouti à la Déclaration linguistique commune

Milliers signatures

 

Après la série de conférences régionales concernant projet "Langues et nationalismes", organises à Podgorica capitale de Monténégro, à Split port croate, à Belgrade et Sarajevo, plus de 30 experts ont élaboré "La Déclaration de langue commune" avec idée d'éveiller consciences sur influences négatives et procédés nationalistes linguistiques en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, au Monténégro et Serbie.

L'acte fut signé par milliers d'artistes, intellectuels, et citoyens ordinaires de quatre anciennes républiques yougoslaves, décidés d'arrêter manipulations linguistiques initiés par hommes et femmes politiques, certains cadres gouvernementaux et policiers. Le texte indique droits de chaque nation à sa propre langue et son appellation, ciblant la disparition d'idéologies nationalistes, ségrégationnistes et assimilatrices. 

C'est le premier document commun post conflictuel réalisé dans la région qui a attiré très grand nombre d'écrivains, étudiants, artistes, intellectuels, vrais combattants de nationalisme linguistique devenu officiel dans institutions éducatives et pratique quotidienne. Autrement dit un dangereux moyen de fausse interprétation d'identité nationale.

Objectif d'empêcher influences nationalistes dans le domaine d'éducation et communication, éviter traduction superflue des documents servant système institutionnel est idée basique de document. En plus, l'acte montre clairement qu'il s'agit de langue polycentrique "chtokavienne", compréhensible à tous. Donc, insistance des différences n'a par raison d'être ainsi que traductions inutiles, chères aux politiciens.

Djenana Djana Mujadzic

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :